Tous savoir sur les étirements


Pour ce qui est des étirements, il y a deux écoles : ceux qui pensent qu’ils sont nécessaires pour diminuer les risques de blessures et les courbatures, et ceux qui disent que les étirements amoindrissent la force musculaire et favorisent les blessures. Qu’en penser ? Faut-il s’étirer ou non ?

etirements

S’étirer est-il conseillé ?

Les deux types de pensées que l’on vient d’évoquer sont correctes. Des étirements qui sont fait à froid et qui vont trop étirer les muscles sont mauvais car ils vont entraîner plus facilement des douleurs et des blessures pendant l’effort. Mais si les étirements sont effectués correctement ils sont plus que conseillés. Ils doivent être fait en douceur pour diminuer la raideur musculaire, sans trop forcer. Ils peuvent donc favoriser l’assouplissement des muscles, mais aussi améliorer la posture du corps ainsi que l’équilibre.

Quand faut-il s’étirer ?

Certains estiment qu’il faut mieux s’étirer avant le sport, alors que d’autres disent que c’est après l’activité physique qu’il est préférable de s’étirer. Concernant les étirements avant le sport, il est vrai que chez les sportifs de haut niveau, cela peut avoir un impact néfaste sur leur performance globale. Mais pour les autres, s’étirer avant est une excellente façon d’échauffer ses muscles. Ceci dit, mieux vaut d’abord échauffer son corps avant de s’étirer, en marchant ou en sautillant par exemple. Et enfin, après une séance de sport il est aussi recommandé de s’étirer afin de venir relaxer les muscles. Ils permettent de les détendre et aussi offrent une meilleure récupération. Dans les deux cas, il ne faut jamais s’étirer jusqu’à ce que l’on ressente de la douleur dans les muscles, cela étant très mauvais pour ces derniers.

Et comment ?

Pour s’étirer dans de bonnes conditions, il faut compter une bonne dizaine de minutes pour pouvoir étirer tous les muscles qui vont être sollicités. Il faut aussi commencer par s’étirer doucement avant d’augmenter l’amplitude des étirements de façon douce et progressive, sans jamais aller jusqu’à la douleur. Il faut s’étirer durant la phase d’expiration… Adoptez des gestes lents et si possible faites-le dans un environnement calme. Ne vous étirez en revanche jamais lorsque vous être dans une position de déséquilibre. Après chacun des étirements réalisés, prenez 10 secondes pour relâcher tous vos muscles et membres. Enfin, après vous être étiré, sautillez un petit moment sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *